• Isyassur

Vous partez de plus en plus tôt

Les Français ne veulent pas attendre d’être à la fac ou dans une école post bac pour partir à l’étranger.

De nombreuses associations proposent aux lycéens de pouvoir passer un an à l'étranger et pas nécessairement dans un pays Européen. Etats Unis, Australie, Nouvelle Zélande, Japon... des destinations lointaines sont notamment de plus en plus prisées.

Quel intérêt pour cette précocité ?

L'âge des lycéens n'étant pas par définition, celui des étudiants, nous pourrions penser que ces jeunes gens soient peu matures pour amorcer ainsi une vie d'expatriés. Il faut néanmoins relativiser car ici, les associations sont très actives sur le déroulement du séjour de leurs jeunes adhérents. Ces derniers sont en effet placés dans une famille d'accueil non loin de leur établissement scolaire et sont totalement pris en charge par la famille d'accueil sur place. 

La règle primordiale à respecter cependant sera l'interdiction pour les parents de rendre visite à leur chérubin. Afin que le séjour à l'étranger soit une réelle réussite en apprentissage d'une nouvelle langue et en terme de responsabilité de vie pour le jeune lycéen, il est nécessaire de pratiquer une totale immersion à l'étranger. Ce type de pratique vaut tous les séjours linguistiques en terme d'efficacité sans compter l'expérience acquise pour repartir du bon pied dans les études supérieures ou pour entrer dans le marché de l'emploi après le bac en poche bien entendu...

Une seconde règle tout aussi primordiale sera d'assurer votre enfant avant son départ. L'ensemble de ses soins, graves ou pas, devront pouvoir être pris en charge par l'assureur. Il convient de veiller à ce que votre assurance comprenne une assistance rapatriement ainsi qu'une responsabilité civile. 

 

+33 (0)2 90 87 60 00
ThemeLan